Copy
MONACO / DEUX NOUVEAUX CONCEPTS DÉVOILÉS
Chaque année VPLP design présente un ou plusieurs concept-boats qui préfigurent une tendance, une envie, une direction qui incarne la vision du cabinet. Cette année, lors du Monaco Yacht Show - où VPLP design est présent jusqu'au 1er octobre (quai Jarlan - stand QJ11) - nous dévoilons deux concepts bien différents, mais emblématiques de notre vision de la mer et des bateaux à voile.
Le premier est baptisé Ampersand - la traduction anglaise du symbole "&" - car il vise le mariage de deux mondes : celui un peu brut, un peu mâle, de la performance en mer, et celui, plus doux, plus féminin, du confort au mouillage. La conception de l'Ampersand 100' (voir l'image ci-dessus) s'est donc attachée à réconcilier deux caractéristiques apparemment opposées en dégageant une identité qui emprunte les attributs de nos bateaux de compétition associés à une élégance issue d'une référence plus classique.
"Nous sommes partis du travail fait autour de Comanche, le 100 pieds qui a tout gagné depuis sa mise à l'eau, explique Marc Van Peteghem. On retrouve ainsi un mat reculé pour un plan de voilure performant, une grand voile à fort allongement et un triangle avant puissant ainsi que la carène à bouchains caractéristique de nos IMOCA. La puissance a été ensuite "adoucie" par une ergonomie facilitant la manoeuvre et par une esthétique intemporelle empruntant les codes des bateau de régates classique."
















Notre second concept est une évolution de Komorebi, le trimaran de 282 pieds présenté l'an dernier à la même époque. Ramené à 200 pieds, sans piscine mais avec la même ouverture des espaces, Komorebi Wingsails Exploration Trimaran (voir l'image ci-dessus) exploite pleinement son caractère hybride, propulsé à la fois par des moteurs et par des ailes rigides arisables - ce qui lui procure une grande autonomie - pour partir découvrir de nouveaux horizons. Capable d'embarquer un tender proche du bateau de travail et un hydravion, c'est un véritable bateau d'exploration.
Depuis sa collaboration avec Oracle-USA17 sur la coupe de l'America, à la fin des années 2000, VPLP design suit de près l'évolution des ailes rigides. "Dans le monde du yachting, les gréements n'ont pas suivi le rythme des progrès des carènes, souligne Marc Van Peteghem. Nous pensons qu'on peut beaucoup gagner en simplicité." L'aile rigide arisable présente de nombreux avantages : très puissante, elle peut se régler automatiquement et s'avère donc manoeuvrable par un équipage réduit. Voilà pourquoi VPLP design a beaucoup investi dans cette voie : "Dans les semaines qui viennent nous allons débuter la phase d'essai de notre prototype de 8 mètres de haut", révèle Marc. Premiers bilans en début d'année prochaine.
LAGOON / LE SEVENTY 7 À L'HONNEUR À CANNES
Voilà près de trois décennies que VPLP design dessine les bateaux de Lagoon, le leader mondial du catamaran de croisière. Le SEVENTY 7, le plus grand des Lagoon, était exposé à flot pour la première fois lors du Cannes Yachting Festival, en septembre. Pour VPLP design comme pour Lagoon - qui en avait vendu 7 exemplaires avant même sa mise à l'eau -, il marque une nouvelle étape. Explications de Marc Van Peteghem.
Quelle place tient le SEVENTY 7 dans la longue histoire entre VPLP design et Lagoon ?
Marc Van Peteghem : les bateaux sont tous des challenges, mais celui-là était particulièrement intéressant ! Par sa taille le SEVENTY 7 appartient au monde du yachting ET c'est un Lagoon ; l'enjeu était de parvenir à le conserver dans la famille sans que ce soit dévalorisant pour le propriétaire. C'était un travail passionnant et je crois qu'on a réussi à marier ces deux identités. Nous avons ainsi rencontrés plusieurs propriétaires de Lagoon qui évoquait le "grand frère" en visitant le SEVENTY 7, cela fait très plaisir.
Comment y êtes-vous parvenu ?
Marc Van Peteghem : nous avons gardé les valeurs de Lagoon - des bateaux pour la famille, chaleureux, avec des performances honnêtes - que nous avons transposées sur un grand yacht avec simplicité. Je parle souvent du "gentil géant" pour évoquer le SEVENTY 7 ! Il faut souligner le travail de Nauta, pour le design intérieur, et de Patrick Le Quément, pour l'extérieur : ensemble, nous avons privilégié les formes douces et la sobriété pour faire de ce bateau un véritable yacht, mais sans ostentation.
Quelles sont les innovations marquantes du SEVENTY 7 ?
Marc Van Peteghem : il y a bien sûr la fameuse porte latérale - ou porte de bordé - qui permet à la cabine propriétaire de bénéficier d'une véritable plage privée et d'un accès à l'eau, une première sur un voilier et catamaran. Mais nous avons aussi beaucoup travaillé, à l'intérieur, la circulation en continu, de l'arrière à l'avant. Le SEVENTY 7 dispose ainsi d'une multiplicité d'endroits qui permet de s'isoler ou de se retrouver tous ensemble. Je pense en particulier au cockpit avant, idéal, le matin, dans les alizés, pour boire un petit café !
Abonnez-vous pour recevoir toutes les infos de VPLP design
ULTIMES / BANQUE POPULAIRE IX PREND FORME
Tandis qu'Armel Le Cléac'h et le team Banque Populaire finalisent leur préparation pour le Vendée Globe - dont le skipper saint-politain prendra le départ à bord d'un plan VPLP design/Team Verdier mis à l'eau l'an dernier - le prochain projet de l'équipe prend forme petit à petit chez Keroman Technologies, à Lorient. L'assemblage du Maxi Solo Banque Populaire IX vient en effet de commencer : "Les deux demi-coques centrales sont arrivées fin août de chez Green Marine, tout comme le flotteur tribord, en provenance, lui, de CDK, à Port-la-Forêt, qui livrera également le bras arrière dans les prochaines semaines, explique Xavier Guilbaud, en charge du projet au bureau vannetais de VPLP design. Le flotteur bâbord et le bras avant devraient arriver à Lorient en début d'année prochaine pour une mise à l'eau prévue l'été prochain."
Dessiné aux dimensions maximum prévues par le cadre du collectif Ultime, soit 32 mètres de long et 23 de large, BP9 est une évolution de Macif, dessiné par le cabinet et mis à l'eau à l'été 2015. "Les flotteurs ont des formes plus puissantes et le mât est un peu plus grand, mais  la géométrie de la plateforme est est très proche, souligne Xavier. C'est du côté des appendices que nous avons beaucoup progressé : on est vraiment allé chercher le mode vol plus loin." Foils, safrans et dérive ont clairement bénéficié des derniers développements de la coupe de l'América, issus de la collaboration du cabinet avec l'équipe d'Artemis depuis 2014.
De leur côté, les trois autres maxi-trimarans dessinés par VPLP design - Spindrift, Idec, Sodebo - préparent leurs prochaines girations planétaires depuis leur port d'attache de La Trinité-sur-Mer. Spindrift et Idec seront prochainement en stand-by pour une seconde tentative de Trophée Jules Verne, tandis que Thomas Coville s'apprête une nouvelle fois à effectuer le même parcours en solitaire afin de battre le record de Francis Joyon. VPLP design a accompagné depuis plusieurs mois ces trois équipes dans les évolutions qu'elles ont portées à leurs multicoques, sur les flotteurs comme sur les appendices. Quant à Macif, il attend la bonne fenêtre pour s'élancer sur le record de la Méditerranée.
PLATYPUS Engin hybride et innovant, capable de naviguer en surface et sous l'eau, Platypus est un trimaran de 22 pieds (voir l'image ci-dessus) dont la coque centrale embarque les passagers à califourchon et les plonge sous l'eau pour explorer les fonds marins. Pas besoin de bouteille de plongée, grâce à des narguilés alimentés par des compresseurs installés à bord. VPLP design a collaboré avec Platypus Craft et le constructeur CDO Innov pour optimiser le comportement en mer dans les deux configurations. La production en série de Platypus devrait débuter sous peu.
OUTREMER 7X Le vaisseau amiral du constructeur de catamarans de La Grande-Motte a été dévoilé lors du salon de Cannes, mi-septembre. Dessiné par VPLP design, l'Outremer 7X sera la plus grosse unité construite par le chantier. S'il appartient clairement au monde du yachting, ce 77 pieds ne renie en rien l'ADN de la marque : performance et grand voyage. La première unité devrait naviguer en 2017.
GUNBOAT Grand Large Yachting (Allures, Outremer, Garcia), qui a racheté, au printemps, l'iconique marque américaine de catamarans Gunboat, a confié le design du Gunboat 68 à VPLP design. "Comme sur le projet No Limit (un Outremer 5X "turbo"), les bureaux de Vannes et de Paris vont apporter chacun leur savoir-faire pour perpétuer l'esprit Gunboat : fast and comfortable", se réjouit Vincent Lauriot-Prévost. Après les Outremer 5X et 7X, c'est la troisième collaboration entre Grand Large Yachting et VPLP design.
MAXI En battant de plus de 27 heures le record de l'Atlantique de Mari Cha IV, le 28 juillet (5 j 14h 21'), Comanche, plan VPLP design/team Verdier mis à l’eau fin 2014, a fini de remplir les objectifs qui lui avaient été fixés par son propriétaire Jim Clark et son skipper Ken Read : gagner le Fastnet et Sydney-Hobart en temps réel, battre les records de l'Atlantique et des 24 heures (618 milles). On attend la suite du programme, qui pourrait se diriger vers le Pacifique en 2017.
MOD70 Phaedo, l'ex MOD70 Foncia racheté par Lloyd Thorburg en 2013, n'en finit pas de battre le record du tour de l'île de Wight : 2h04'14'' le 19 août, puis 2h03'58" le 24 septembre, et enfin 2h02'31" le 27 ! La barre mythique des 2 heures n'est plus très loin...
Contactez-nous
Facebook
Twitter
Site internet
  VPLP design  
  2, rue d'Hauteville
75010 Paris
France
18, allée Loic Caradec
56000 Vannes
France
 
Copyright © 2016 VPLP design, tous droits réservés.